La Lune possède bien plus d’eau que prévu

Selon une étude scientifique publiée récemment, la superficie totale de l’eau sur la Lune atteindrait plus de 40 000 km². Un sacré chiffre comparé à ce que l’on pensait jusqu’ici !

C’est la revue « Nature Astronomy » qui publie les résultats de cette recherche, non sans un certain enthousiasme, face à une découverte qui change un bon nombre de perspectives. En effet, au-delà des autres trouvailles que l’on pourrait encore y faire, la présence d’eau sur la Lune intéresse grandement la Nasa pour des missions spatiales futures.

Des chutes d’astéroïdes à l’origine de la présence d’eau sur la Lune

Alors que la question de l’eau est une problématique qui pourrait devenir vitale dans le futur pour notre planète, sa présence sur la Lune en grande quantité a de quoi susciter l’étonnement. Longtemps perçu comme un gros caillou sec, ce satellite naturel de la Terre se compose aux dernières nouvelles de plus de 40 000 km² d’eau, dont près de 60 % en son seul pôle Sud.

Les scientifiques derrière cette étude ont dû combiner un certain nombre de données pour arriver à cette conclusion, notamment celles issues de l’orbiteur de reconnaissance lunaire de la Nasa. Après l’annonce de cette découverte, une petite frénésie s’est emparée des amateurs, avec une question essentielle : pourquoi est-il possible de trouver autant d’eau sur la Lune ?

Du côté des premières pistes, on évoque entre autres celle de la chute d’astéroïdes, il y a plusieurs milliards d’années. Pour beaucoup, il ne s’agit ni plus ni moins que des mêmes roches à l’origine de la présence d’eau sur notre planète. Une théorie qui reste toutefois à vérifier.

L’eau de la Lune : une ressource pour les missions spatiales

Les résultats d’une telle étude ne laissent personne indifférent, surtout du côté des scientifiques et autres astrophysiciens. Pour quelques experts, il suffit de mettre au point des techniques d’extraction d’eau pour profiter de cette ressource presque illimitée. Dans le futur, des missions spatiales en orbite lunaire pourraient donc récupérer le précieux sésame, notamment dans le cadre d’un voyage vers la planète Mars. Alors, est-ce que la Lune s’apprête à faire office d’aire de repos pour nos astronautes ? Tout porte à le croire, même si notre technologie n’est pas encore assez aboutie.

En attendant, rien ne nous empêche de regarder vers les étoiles. Il y a tant de réponses et de découvertes qui nous y attendent encore.

Leave a reply:

Your email address will not be published.