Les petites cuillères : étude sur une disparition inexpliquée

Selon une étude scientifique, la disparition des petites cuillères entraine de grosses conséquences psychologiques sur les employés.

Linstitut Burnet en Astralie s’est penché sur le cas des petites cuillères, et de leur disparition inquiétante.

spoons

Cuillères baguées et interrogatoires forcés

Afin de réaliser leur expérience, les scientifiques ont numéroté 70 cuillères à café inoxydable, en mélangeant 54 cuillères de qualité moyenne et 16 de bonne qualité.
Une fois les cuillères divisées en plusieurs cafétérias, ils ont pu les compter une fois par semaine pendant cinq mois.

C’est seulement quand l’expérience des petites cuillères s’est fini que les employés ont su qu’ils étaient cobayes d’une étude scientifique, et qu’ils ont répondu à un questionnaire anonyme parlant de leur fonctionnement avec les cuillères à café et les interrogeant sur le phénomène de disparition.

A la recherche des cuillères à café

Sur les 70 petites cuillères du début de l’étude, plus de 80 % avaient disparu.
Les premiers 50% ont disparu en 81 jours,  et seulement 42 jours dans les cafétérias en ville pour 77 jours en entreprise.

Si les chercheurs avaient disposé des cuillères de différentes qualité, cela n’a pas influencé leur perte, qui est à peu près équivalente qu’il s’agisse des cuillères de qualité moyenne ou haute. Selon cette étude scientifique, il faudrait acheter plus de 250 cuillères chaque année pour s’assurer dans avoir 70.

Une guerre psychologique

Les chercheurs de l’Institut Burnet explique le phénomène de disparition des petites cuillères par le résistantialisme, c’est à dire par l’aversion naturelle des objets inanimés pour l’être humain.

Cette rébellion n’est pas sans effet pour l’être humain. En effet le questionnaire réalisé lors de l’étude a prouvé que les employés souffraient de cette disparition entrainant une pénurie. Il faudrait donc instaurer des contrôles et des comptages afin d’éviter la disparition des petites cuillères, et par conséquent sauver les employés du mécontentement qu’elle attire.

Vivement l’étude sur la disparition des chaussettes, qui amène les plus braves et sages d’entre nous à la folie furieuse.

Leave a reply:

Your email address will not be published.