Trompez votre moitié, offrez lui un bel avenir !

Selon une étude scientifique, les femmes trompées auraient de fortes chances de réussir ensuite.

Un éléphant, ça trompe énormément

Cette étude un peu étrange a été réalisée par le Docteur Craig Eric Morris de l’Université de Binghamton à New York, qui explique sa théorie par la pause forcée que prennent les femmes suite à une tromperie : « Souvent les femmes trompées font un break. Elles ne veulent plus, pendant un temps, de relation amoureuse. Et cette pause, même si ça ressemble à une défaite, a des effets positifs. ».

Selon le scientifique, il est évident que la personne à l’origine de la séparation se remettra plus rapidement de cet état de fait que celle qui subit, cependant dans tous les cas c’est finalement l’amant ou la maitresse qui perdra le plus dans l’histoire.

egg-1393417_960_720

Un éléphant se trompe énormément, finalement

L’étude publiée dans l’Evolutionary Behavior Sciences démontre que si la personne trompée souffre dans un premier temps, elle s’en sort mieux que l’amant ou la maitresse. En effet si la relation sexuelle, et par conséquent passionnée, est de prime abord gagnante, elle n’est pas une source sure d’avenir.

Cette étude réalisée sur plus de 5000 personnes de pays différents, rassurera les femmes trompées, qui peuvent maintenant connaitre leur avenir, qui sera largement plus chanceux que celui de ceux qui l’ont mis dans cette situation.

« Dans l’évolution, la promiscuité sexuelle est souvent une stratégie à court terme. Pendant un bref instant, la femme a gagné bataille. Mais au final, elle va probablement perdre la guerre. Sa réputation va être endommagée, et cela va réduire sa capacité à acquérir un compagnon de bonne qualité et avec lequel elle va vivre une longue relation. »

La source du bonheur ne se trouverait donc pas au milieu de l’herbe « plus verte » du voisin, ou de la voisine ? Haut les cœurs, et bas les pattes !

 

Leave a reply:

Your email address will not be published.