Le fromage, nouvelle drogue forte

Selon une étude scientifique, si vous mangez du camembert vous êtes un drogué.
Le fromage est toujours associé à la France, à moins que ça ne soit l’inverse. L’université du Michigan, qui se penche sur le pourquoi des addictions culinaires, nous vient en aide au travers de son étude dévoilant que le fromage n’est pas un mets culturel, mais une véritable drogue.

Un accroc à la tradition

Selon cette étude scientifique publiée dans la revue US National Library of Medicine, si l’on mange autant de fromage, ce n’est pas une question d’amour du produit, mais de chimie ! La protéine de caséine contenu dans les produits laitiers, et donc dans le fromage, se transformerait en casamorphine qui trompe les récepteurs du cerveau en envoyant des messages de dépendance.

C’est donc cette molécule qui provoquerait l’envie et l’addiction, mais si elle se transforme lors de l’ingestion dans le cas du fromage, ce n’est pas le cas pour tous les aliments la contenant.

cheese

Le fromage, drogue artisanale

Si la casamorphine trompe les récepteurs du cerveau c’est parce qu’elle agit comme l’opium, mais aussi comme l’alcool et le tabac.Bien entendu elle ne génère pas les mêmes conséquence sur le cerveau et n’apporte pas de troubles du comportements.

Une étude est lancée afin de découvrir les conséquence d’une absorption importante de la protéine car les chercheurs se demandent si elle ne pourrait pas traverser la pari intestinale et rejoindre le système sanguin pour se faire un chemin jusqu’au cerveau.

Pour l’instant il n’y a eu aucun incident du à l’utilisation excessif de cette drogue, vous pouvez donc continuer à en manger, en modérant légèrement en fonction du besoin pour éviter les problèmes du système cardio-vasculaire.

Il faut savoir que cette étude ne concernait pas que l’addiction au fromage, mais qu’il n’y est pas pour rien pour autant ! La preuve : sur les 500 étudiants testés, la dépendance la plus forte est celle à la pizza… au fromage !

Leave a reply:

Your email address will not be published.